Ses signes et symptômes

Comme les symptômes précoces de la maladie de Parkinson sont souvent très légers et lents à s’établir, ils sont parfois difficiles à déceler. Les membres de la famille ou les amis sont souvent les premiers à remarquer les symptômes précoces, comme la fixité du regard, le tremblement des mains, la diminution du balancement des bras, la posture voûtée ou le raccourcissement des pas en marchant. Les patients atteints de la maladie de Parkinson peuvent remarquer qu’ils se sentent plus faibles ou plus fatigués. Ils présenteront éventuellement au moins deux des quatre symptômes principaux de la maladie de Parkinson:

  • Tremblements – mouvements rythmiques ou tremblements, notamment des mains et en particulier au repos
  • Rigidité des membres et du tronc – tension musculaire, raideur, douleurs ou faiblesse
  • Lenteur des mouvements – difficultés à entreprendre une tâche, comme se laver ou s’habiller
  • Troubles de l’équilibre et de la coordination – troubles de la marche, comme le fait de traîner les pieds, qui risquent de provoquer une chute

Avec le temps, la maladie de Parkinson entraîne parfois d’autres symptômes, comme la dépression ou l’anxiété, des problèmes de mastication et de déglutition, et des troubles de l’élocution. Certaines personnes peuvent avoir des problèmes de miction ou de constipation. D’autres peuvent présenter des troubles du sommeil ou des problèmes de peau, qui peut être trop grasse ou trop sèche.

Il est toujours important de se rappeler que les symptômes de la maladie de Parkinson peuvent être très différents d’une personne à une autre. Par exemple, une personne peut souffrir de tremblements, tandis qu’une autre peut présenter une raideur et une lenteur sans tremblements.


Réagir


CAPTCHA